lundi, août 01, 2005

Une vague faite femme...



Ce matin j’ai eu une pensée particulière pour un homme que j’apprécie énormément, le peintre marocain Mohammed Melehi.

Je me suis rappelée également une personne que j’ai eu l’occasion de rencontrer et de discuter avec, plusieurs fois à Asilah…le critique d’art Jean-Pierre Van Tieghem.

Je vous ai trouvé un texte mettant en relation ces deux hommes, immensément cultivés et…sensibles.

"Ce que la femme attendait”, pourrait penser le peintre. Elles sont uniques et plurielles, absentes et silencieuses. Des vagues, dépouillées de leur écume, les accompagnant par moment. En différentes couleurs, ces vagues se déroulent dans un rythme incessant en se parlant en ondulations prolongées.

Elles ont parcouru des années-lumière au gré des vents et des courants. Inlassablement elles s’allongent sur le sable, se tracassent sur les rochers, pénètrent dans la terre.

L’idée de Mohammed Melehi serait d’abord de faire sentir plutôt que de faire comprendre. Dans ce voyage progressif dans les images, la vague s’anthropomorphise, l’onde pend corps et le de vient. Un ensemble de signes apparaît dans les couleurs vives aux puissances déflagrantes : bleu, vert, jaune, rouge, rose, orange mauve..., chacune prend possession de son territoire. La rencontre de l’une avec l’autre ne laisse aucun interstice. Elles collent à la peau. L’image entre en plénitude. Elle persiste dans les préoccupations héritées du modernisme : abstraction, couleur, interaction contextuelle et intégration du quotidien. L’oeuvre de Mohammed Melehi est une cité qui autorise une exploration critique, en continu de la réalisation et de la présentation de concepts culturels. Des points d’ancrage président à l’évolution des tableaux.(…)

Aujourd’hui, les formes géométriques et stylisées, entre croisées, modulent l’espace au point de rendre le vide tangible. Elles s’inversent dans une dialectique sans fin, portées par le langage et sa capacité d’entraîner vers l’erreur et le vrai.

L’artiste oscille entre la raison et l’éros du peint. Ce que l’on voit ne doit pas nécessairement être cru, car les rencontres arrivent toujours hors rendez.

Jean-Pierre Van Tieghem
Association internationale des critiques d’art
Assilah- Bruxelles, février 2002

43 comments:

Zwina a dit…

Ce matin j’ai eu une pensée particulière pour une femme que j’apprécie énormément, la blogueuse marocaine HoudaC Blogspot.
Bon, Monsieur Tieghem dit que L’idée de Mohammed Melehi serait d’abord de faire sentir plutôt que de faire comprendre. J'ai longuement contemplé le tableau ci-dessus mais je n'ai vraiment rien senti. Pourtant j'ai bien compris ce qu'a écrit Monsieur Tieghem, je l'ai même trouvé beau, mais je n'ai vu aucun rapprochement avec cette oeuvre. Le dilemme existentiel suivant se pose: Suis-je frigide à l'art de Monsieur Melehi ou bien cet artiste n'a pas su me faire sentir le corps de la vague?

Houdac a dit…

Salut Zwina (au fait, par ta réponse tu viens de confirmer que nous ne sommes pas la même personne...à bon entendeur ;))
Sinon, ma chère l’émotion suscitée par un tableau dépend de l'individu...tu ne ressentira pas la même chose que Monsieur Van Tieghem devant un tableau de Melehi...ça c'est sûr!
Mais dis moi, tu ressens quoi face à La Joconde?
:)

zwina a dit…

je t'avouerai que je ne ressens rien du tout! je peux néamoins réfléchir au mystère de son sourire et en imaginer la raison mais mes émotions restent dans mes poches! Le cas est tout autre devant un Velasquez ou un Van gogh.
Et toi alors, qu'as tu ressenti la première fois que ton regard s'était attardé sur les oeuvres de Melehi?

Houdac a dit…

Hmmm…bonne question. Sauf que je n’ai pas de réponse.
Le fait est que le sentiment est différent devant chaque toile. Il y en a une qui m’a touchée bien spécialement. Je vais essayer de trouver une photo de ce tableau dans mes archives. Quand mon regard s’y est posé pour la première fois, j’ai ressenti tout simplement de la nostalgie…et du bonheur…je ne peux expliquer les raisons de l’un et l’autre…je sais seulement que ce tableau m’a émue…
Quant à la Joconde…à chaque fois que je la vois je me pose la question…mais pourquoi cette femme? qu’elle n’est même pas belle…elle arrive pas à la cheville de notre Zwina qui, elle, n’a pas (encore !) de portrait au Louvre :)

zwina a dit…

Quand je pense à la tête que fera Tif devant nos commentaires sur la Joconde! (hihihi tant mieux elle aussi elle préfère Mel gibson à sharu)

Houdac a dit…

Cette feignante !! Comment est-ce qu’elle veut qu’on apprenne des choses sur l’art alors qu’elle nous pond un article tous les deux mois ?
En attendant qu’elle réagisse…on fait comme on peut…hmmm même que le métier de critique d’art est très intéressant…il parait qu’on leur fait du discount sur les tableaux ;)
Ça te tente a lallat zwinat ?(wellah Tif que c’est pas moi :))

Zwina a dit…

ça me tente de faire critique d'art? A fond! J'adore poser des questions naives et chercher des sens à des choses ( toiles) qui n'ont en peut être pas! ( là elle va me détester :) )

Kamal a dit…

Mes excuses, Zwina et HoudaC, d'interrompre ce dialogue entre deux!
Je voulais dire que la seule idée qui m'est venue à la lecture inachvée de ce poste [Je reconnais, n'être pas allé jusqu'au bout], c'est une certaine relation entre 'les femmes' et 'les vagues' pour un homme... Je trouve ça assez mystérieux et intriguant... Et si l'homme en vivant se grise par l'arrivée/présence d'une femme/vague et va jusqu'au bout avec, puis refait le 'jeu' avec une autre vague/femme... Et cela encore et encore...
La question restera: Jusqu'au bout, c'est quoi le bout?
L'autre question: On peut imaginer dans le même sens le couple homme/vague pour la femme?

Houdac a dit…

Waw, un philosophe parmi nous ?? (c’est juste pour ta taquiner...alors ne râle pas ! ;))
Je répondrais volontiers à ta question…la relation avec la femme/vague a deux issues possible : ou qu’elle (la vague) t’engloutisse à tout jamais, ou alors tu en sort indemne lorsqu’elle se meurt sur la rive…
J’ai oublié un troisième scénario…si tu es un adepte du serf, tu peux continuer à la chevaucher toute la vie :))

Kamal a dit…

Le problème est que même un surfeur agguéri se fatigue avec le temps... à force de glisser... de vague à vague!

Mais je reste assez d'accord avec tes deux premiers scénari :)

zwina a dit…

Moi je préfère le scénario Homme/Femme <--> Vague/Vague. L'une engloutie l'autre, l'autre protège l'une. L'une embrasse l'autre, l'autre gifle l'une. L'une est l'autre, l'autre est l'une (alors tif, kijitek? faylassoufa w safi!)

LI a dit…

Salam,
Hmmmm, Quand le chat n'est pas là.... :D
Alors ça va les filles, je vois bien qu'on s'éclate ici.
Houda, là suis sûre que vous êtes pas la meme personne, enfin presque sûre :D
Quand à ton poste sur le peintre de la mouja, je t'avoue que ca me fait des choses de voir ses oeuvres, elle s me font tout simplement rêver dans un imaginaire de formes et de couleurs de raison et d'éros comme a dit Monsieur Van Tieghem, mais pas toutes à la fois :), il préserve le même style ce qui peut entrainer une certaine lassitude.

Houdac a dit…

Enfin Li ici ya mar7aba ya mar7aba!!
Eh bien ma chère j'irais pas jusqu'à dire qu'il garde le même style...disons plutôt qu'il est arrivé (à 70 ans ) à maturité...il est enfin tombé sur ce qu'il cherchait après un long périple de recherche de style...de soi.
Tu devrais voir ses tableaux d'il y a une vingtaine d'années... sublimissimes.

LI a dit…

zwina, à l'époque où Leonardo a peint la joconde, dieu merci, la perception de l'art n'impliquait pas le recepteur comme acteur principal de l'oeuvre :D
En la contemplant, je ne peux rester indiférente devant cette technicité qui feint l'idéal.
Léonardo était un homme qui se croyait capable d'atteindre la perfection de la création divine.
Tiens, je pense que je vais faire un poste sur léonardo et la joconde :)

LI a dit…

hache, suis pas une feingante :p
j'etait en congé :) Et je reviendrais en force :)
Zwina, je peux te proposer un truc pour guerrir ton insensibilité envers les tableaux qui ont révolutionné l'histoire de l'art?

LI a dit…

hache, je pense que tu as raison pour mr mouja, j'ai vu que ses oeuvres récentes.

Houdac a dit…

Li, Hache a toujours raison voyons!!! :p

Zwina a dit…

LI > koulli athanoun saghia
c'est qui had Mouja? soyez sympa al ghzalatt, ne me laissez pas dans mon ignorance sivouplé

LI a dit…

hache, je suis plus sage que toi :D

Zwina, il n'y a pas de potion magique :), arretes de voir les films de sharu :D ci tout.
mouja est un mot arabe qui veut dire vague.

Houdac a dit…

Zwina, Mouja c'est le prénom de la fille de Melehi...le monsieur a tellement dessiné des vagues qu'il ne pouvait pas imaginer une fille à lui ne s'appellant pas...mouja ;)
Mais ça...je pense pas que l'artiste LI la sait :p
Au fait Zwina n'écoute pas cette ignare...elle ne connait ni le talent ni le charme de Sharu ;)

Zwina a dit…

Merci pour l'éclairage les fifilles!
Houdhoud > A l'époque où Devdas versa les larmes de son corps pour Paro, dieu merci, la perception de la beauté n'impliquait pas la receptrice aveugle ( Li en l'occurence) comme actrice principale de l'oeuvre :D

LI a dit…

Hache, on ne peut prétendre tout connaitre pour la simple raison que ça ne peut être vrai :D

sinon pour sharu, zwina, le recepteur a le droit d'être subjectif, je le suis vivement ;)

Hache, zwina, je sais que vous êtes pas la même personne :), vous serez pas schizophrene?? :D

Houdac a dit…

Nous schizo?? mais elle est folle cette fille...nous sommes ma chère des schizo "confirmées"...nuance!!
Zwina, ah comme j'aimerais bien partager ma passion (pour Sharu...quelle question!!) avec une fan comme moi au ciné Rif (de n'importe quelle ville marocaine) avec tlatine rial dyal zerri3a...ça te tente (quand tu auras fini ta séance de bronzage sur la plage cannoise bien évidemment ;))

Zwina a dit…

Houdhoud > hiya elli mat3awedch!
ma brozette cannoise n'a duré qu'un long WE, mais après ma bronzette andalouse à nous cinéma errif! Mais si jamais tu viens à Paris mon home cinéma ( ciné à la maison j'entend) t'accueillera à bras ouvert, mais t'apportes zari3a!

Houdac a dit…

Lallat zwinate> zerri3a et même 7amess ou kawkaw :) Mais il va falloir qu'on se mette d'accord pour un film...je suis sûre qu'il n'y aura pas de problème...un truc à Sharu et Kajoule me comblera ;)

Houdac a dit…

Lallat zwinate> zerri3a et même 7amess ou kawkaw :) Mais il va falloir qu'on se mette d'accord pour un film...je suis sûre qu'il n'y aura pas de problème...un truc à Sharu et Kajoule me comblera ;)

Zwina a dit…

Bon, je préfère Ash à Kajoule mais c'est pas grave, le fait est que j'ai vu presque tous ces bons films ( j'ai un épicier indien qui me fourni en DVD), tu choisi celui que tu veux :)

Houdac a dit…

C'est cool a touta...je commence dès maintenant à penser au film en attendant le jour béni où je vais te rencontrer ;)

LI a dit…

Et moi alors les filles, fo prévoir un truc q'on pourra voir ensemble :p

Houdac a dit…

ma fifille, tu vas devoir nous supporter et regarder Sharu (eh oui 2 contre une...c'est la démocratie!) :p

Zwina a dit…

Moi je dis, Li ne vient qu'à condition de réussir à l'épreuve d'initiation qui sera notée par le valeureux jury Houdhoud et Zwina: Ta mission serait de poster une super note sur l'ingéniosité de Sharu avec photo et tutti cuanti :))
Qu'en pensz vous chère co-jury?

Houdac a dit…

Je n'ai rien à y redire...Zwina le veut ainsi...ainsi soit-il !!!
Tif, désolée ma belle, je ne peux rien lui refuser à Zwina... :p

LI a dit…

PLutôt mourrrrrrrrrrrrrrrrriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrr
:p
c'est contre mes principes de blogueuse :D

Houdac a dit…

Bah c'est toi la perdante ma chère...tu rates Zwina, Zerri3a, Zitoune, Za3louk et Zid ou Zid... :p

Zwina a dit…

Houda t'as vu comment je nous ai débarassé d'elle! ellah 3la ra7a, on va pouvoir passer un super moment en compagnie de Sharu :)

Houdac a dit…

raki 3afrita safi :)

LI a dit…

Ca me dézole de galvauder
Tous tes Z
Mais c'est trop me demander
Je ne suis pas rude
Trouvez un terrain d'entente
Je serais partante

Zwina a dit…

Li > je ne dirais qu'une chose: elli bgha ezzine, isbar lt9ib lwednin

LI a dit…

zwina> bof... :p

Mouna a dit…

Salam !
Hônnetement je préfère les sculptures ...cé peut être parceque je privélégie le toucher et tout ce qui est tactil ..bref
sinon, pour ce tableau ...eh bien une femme ...son reflet dans un miroir ...ou peut être deux femmes (après réflexion)....la foudre qui s'abbat sur elle(s) à un moment donné ...tu vois j'ai un esprit assez embrouillé mais c'est ce qui est magique dans l'art : chacun l'interpréte à sa guise et pousse les poertes de son imagination loin très loin ....
J'ai adoré votre discussion, toi et Zwina ?!! peu importe si vous êtes la même personne ...car voyez-vous on est tous un peu schizophrènes ?! ne serait-ce qu'un ptit peu !!
Amicalement !

Houdac a dit…

Mouna, tu devrais excercer le metier de critique d'art à tes heures ;)
Quant à Zwina, eh bien on est malheureusement pas la même personne (j'aurais tant voulu être aussi impressionnante ;)) d'ailleurs, je viens il y a même pas une heure de la voir pour la première fois...elle est exquise...ah oui je l'ai déjà dis :)

Mouna a dit…

Oh que oui tu l'as déjà dit !!
C'est dommage, j'aurais bien aimé que tu prolonges un peu le suspens, histoire de ..

Anonyme a dit…

vous avez pas d'autre conneries à raconter?
Pendant que vous délirez y'a des jeunes qui cassent tout dans la rue pour dire qu'ils existent.
Eux aussi c'est des oeuvres d'art!
Allez voir de près s'ils sont beaux ou moches et ce qu'ils ont à vous dire.Après, on causera de l'art,luxe pour des millions de survivants.

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India