vendredi, août 05, 2005

Chanson d'automne - Paule Verlaine



Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

33 comments:

LI a dit…

Très très bo houda, ton poème me touche énormément, cruellement et merveilleusement.
Merci

LI a dit…

Tu peux remplacer ton poème par le poème de paule verlaine :D
Merci encore

El Mehdi a dit…

Mais come on Houda! C'est l'été! lach katfekkrina f l'automne avec toutes ses tristesses :s
ça reste comme meme très bo a lire ;-)

linalone a dit…

Ce poeme me rappelle un autre d'Arthur Rimbaud dont j'ai oublie le nom ou le poete nous decrit le cadavre d'un soldat mort dans un cadre naturel. Et c'est aussi triste que celui ci.

Zaki a dit…

Bonjour Houda
Je suis partout n'est ce pas ?
Au Hammam comme dans le houdac
Pou Linalon le poème de Rimbaud dont tu parle c'est

Le dormeur du val

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Houdac a dit…

C'est bizare linalone que tu évoques Rimbaud...lui et Verlaine étaient amants :)

Houdac a dit…

Zaki, hmmm contente de te retrouver partout...en plus tu as un prénom que j'aime bien ;)
En plus moi je n'oublies pas les prénoms :p

lilitwill a dit…

merci houdac! des maître tel rimbaud et verlaine ne peuvent que nous toucher nous bouleverser en toute saison! c'est vrai zaki l'automne est une saison triste, enfin moi aussi je trouve!

linalone a dit…

Je le sais Hache. A propos, bonnes vacances.

laseine a dit…

je voudrais me brûler les elles. Houdac emmène-moi avec toi (dini mâak) à Alger la blanche.

là bas nous écrirons des textes à quatre mains et vivrons d'â et d'ô fraîche.

lebaroude a dit…

Pourquoi ce poème automnal en plein été? Les saisons du coeur et celles du ciel ne sont pas forcemment les mêmes, me diras-tu...

Linalone> le poème dont tu parles est certainement le "Dormeur du Val". Sublime. Il commence par "C'est un trou de verdure où chante une rivière"

lebaroude a dit…

Oups! je viens de constater que Zaki avait déjà répondu à Linalone.
Désolé Zaki pour le plagiat

Larbi a dit…

Ce poème, magnifiquement triste et émouvant reflète (cruellement) mes états d’âme en ces moments.
Je l’ai lu et relu en écoutant « Mourir sur scène » de Dalida.
Les paroles de cette chanson méritent leur place dans les comm de ces billets.

------------------------
Mourir sur scène, Interprété par Dalida
------------------------
Viens mais ne viens pas quand je serais seule
Quand le rideau un jour tombera,
Je veux qu'il tombe derrière moi.
Viens mais ne viens pas quand je serais seule
Moi qui est tout choisi dans ma vie
Je veux choisir ma mort aussi.
Il y a ceux qui veulent mourir un jour de pluie
Et d'autres en plein soleil,
Il y a ceux qui veulent mourir seuls dans un lit
Tranquille dans leur sommeil
Moi je veux mourir sur scène devant les projecteurs
Oui je veux mourir sur scène,
Le cœur ouvert tout en couleur
Mourir sans la moindre peine
Au dernier rendez-vous
Moi je veux mourir sur scène
En chantant jusqu'au bout
Viens mais ne viens pas quand je serais seule
Tous les deux on se connaît déjà,
On s'est vu de près souviens-toi.
Viens mais ne viens pas quand je serais seule
Choisis plutôt un soir de gala
Si tu veux danser avec moi
Ma vie a brûlé sous trop de lumière
Je ne peux pas partir dans l'ombre
Moi je veux mourir fusillée de laser
Devant une salle comble.
Moi je veux mourir sur scène devant les projecteurs
Oui je veux mourir sur scène,
Le cœur ouvert tout en couleur
Mourir sans la moindre peine
Au dernier rendez-vous
Moi je veux mourir sur scène
En chantant jusqu'au bout
Mourir sans la moindre peine
Du corps bien orchestré
Moi je veux mourir sur scène,
C'est là que je suis née.

Houdac a dit…

Lillitwil> l'automne est une saison que, personnellement, je zappe ;)
Linalone> merci ma belle, tu veux quelque chose d'Alger? :)
Laseine> ben viens!! rien ne me ferait plus plaisir que ce plan d'ô fraiche ;)
Mais dis moi, tu voudrais quelque chose de spécial d'Alger?? peut être une photo de moi en robe Kabyle?? :)
Lebaroude> lebaroude ici?? foosa oooh foosaaa aaah (fais pas attention, j'exprime ma joie :))
Au fait, merci pour les explications...d'ailleurs tu es si gentil que je pense pas que Zaki t'en voudra (bon j'arrête de dire que tu es intelligent, gentil, fort...et zid ou zid...j'ai droit à combien de réduction sur le jus d'orange maintenant??)
Larbi> hmmm....je pensais à ouvrir un club pour "les misérables"...mais j'ai passé un excellent Week-End à Assilah et pour une fois depuis des mois je me sens complètement sereine...tu devrais y faire un tour ;)

nanou a dit…

Je promets une photo de Houda en robe kabyle. Et je la mettrai aux enchères...! :-P

BLUESMAN a dit…

سلام
اتمني ان يتزامن المزاد العلني لصورة هدي مع أول الشهر

linalone a dit…

Merci pour la proposition Houda; contente que tu te sens sereine. Je suis clouee au lit avec une bronchite severe! Profite de tes vacances. CIAO

Anonyme a dit…

Bonjour hache,

Oui c’est toujours le même anonyme, comment vas-tu ? J’espère que tout va bien pour toi. Le poème est beau, les deux premiers vers c’est du courage, les suivants c’est toi ! Les derniers c’est ; me brûler les ailes mais voler... telle une feuille portée par le vent, mais je doute que ça soit un mauvais vent…

Prends soin de toi Hache,

non-lieu a dit…

Hey Najib
la photo de Houda dans la kasba d'Alger en robe Kabyle est pour moi et elle n'est pas à vendre aux enchères.
Mais si Houda en fait une autre alors c'est une autre histoire

laseine a dit…

non-lieu était laseine
bises houda

Sanaa a dit…

Juste pour te dire combien je t'aime

Larbi a dit…

Joyeux anniversaire Houda
Je te souhaite plein de bonnes choses ! Bonheur, amour, paix et joie.
Gros bisous !

Najlae a dit…

nari,my favourite one ever. Merci Houda.

Sanaa a dit…

Hmmmmmmmm. Sba9ni Larbi. décallage horaire oblige.
Joyeux anniveraire ma belle. Avec beaucoup d'amour, de joie, de succès et tt ce que tu souhaites.

Kamal a dit…

Oh, quel retardataire!!

Joyeux anniversaire! vaut mieux tard que jamais!

linalone a dit…

Bon, je rejoins la troupe, Joyeuse Anniversaire Houda.

LI a dit…

houda, joyeux anniv
Tu trouveras un message sur ta boite vocale.

Anonyme a dit…

Joyeux anniversaire Houda :)

Houdac a dit…

Merci à vous tous et surtout à Larbi et Sanaa d'y avoir penser en premier ;)
Depuis la première seconde après ce petit quart de siècle (zut ça en fait beaucoup ;)) j'ai été gâtée...merci cri-cri.

Cri cri... a dit…

C'était un bonheur!

Hyle a dit…

la j'essaye de lire ce poéme d'une facon plus calme car on nous la rabaché encore encore pendant des heures et des heures en cours.. et à force sa exaspére.. :/
mais la ca va je respire un bon coup et je contemple comme jamais je ne l'ai pu au paravent :)
merci pour cette "chanson d'automne".

Marina a dit…

Потрясающе красивое стихотворение.Я Обожаю Поля Верлена!!! Это первое стихотворение, которое я выучила на французском!!! Je suis Russia. Mersi bien!!!

Houdac a dit…

Salut Marina, J'ai traduit ton commentaire et j'ai essayé de le comprendre tant bien que mal ;)
J'adore également ce poème...c'est mon préféré.
Merci à toi.

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India