mardi, mai 23, 2006

Femme de lumière


Emilie du Châtelet

Dans sa dernière livraison, « The economist » m’a fait découvrir pour la première fois Emilie du Châtelet. L’article évoque une femme qui était non seulement l’amante de Voltaire, mais un des esprits les plus brillants des lumières.

L’article se base particulièrement sur l’étude faite par un certain David Bodanis et publiée dans son livre « Passionnate Minds : The Great Enlightenment Love Affair ». Il présente Emilie comme une des plus intelligentes femmes de son temps. Elle a, notamment, traduit les ‘principia’ de Newton et a démontré plusieurs de ses théorèmes qui ne l’avaient pas été.

Il parait même que la fameuse c² (célérité de la lumière), Einstein l’aurait directement tirée de des recherches d’Emilie pour nous pondre la célébrissime formule E=mc².

Voilà ce qu’il en est de l’article, sans aller trop dans les détailles de la vie d’Emile, morte à l’âge de 42 ans d’une infection suite à une grossesse. Elle était enceinte de son amant, un jeune poète, après qu’elle ait « largué » Voltaire, le froid, le frigide, le trop brillant Voltaire.

Cet article n’a fait qu’attiser ma curiosité, j’ai donc fais illico presto ma petite enquête !

Après avoir parcouru quelques liens…j’ai découvert que je suis une grande INCULTE !!! Comment ai-je fait pour ne jamais en avoir entendu parlé ?

Bref, je m’en vais de ce pas…chercher un peu de lumière pour la former en halo autour de ma petite tête !

Houda…dans l’obscurité.

7 comments:

sanaa a dit…

J'adore lire tes écrits. En te lissant, j'imagine à chaque fois ton visage souriant et je me dis: sacrée Houda. Elle n'arrêtera pas de me donner des complexes, celle-là!

Oussama a dit…

Bravo pour ton côté poétique.
et en plus (grâce aux blogs) on apprend tous les jours.
Bon weekend.

EL GRECO a dit…

Bonjour Houda
Quel plaisir que te découvrir
Disons un pan de blog

C'est croustillant et titillant!
Bravo

Keep in touch
@micalement
http://rachedelgreco.blogspirit.com/

Loula la nomade a dit…

Ouiii, superbe l'article, je l'ai lu aussi après que ma moitié ait daigné lâcher le numéro en question.

Houdac a dit…

Sanaa> moi donner des complexes à la star? abadane!!

Oussama> C'est vrai qu'on en fini jamais d'apprendre...d'ailleurs quelqu'un me disait justement que c'est bon signe de se retrouver souvent inculte, ça veut dire justement qu'on a appris quelque chose de nouveau.

El Greco> ravie de te voir commenter mon blog, j'ai eu l'occasion de visiter le tien...ça donne envie de parcourir le monde.

Loula> Mais dis moi, toi tu la connaissais? (ya rebbi qu'elle dise non...comme ça je vais reconcidérer mon auto-jugement :))
Au fait, c'est toujours un plaisir de trouver tes commentaires sur ce blog...un air frais du walou aérien (ou khmiss batata pour les intimes :))

Loula la nomade a dit…

Houda,

Oui, je la connaissais, mais pas personnellement:-) En fait, une copine férue autant que toi de poésie s'était amusée à faire une recherche sur ces femmes que l'on préfère garder dans l'ombre. Elle en savait plus que moi.
Mais dis-moi ghir binatna tu ne trouves pas The Economist un peu à droite, qu'as-tu pensé de leur édito sur l'Amérique latine? Faut dire que moi j'ai dit à mon jules de s'y abonner parce que j'espérais qu'il dise ok let's go j'ai trouvé une job ailleurs, mais pas de chance il dit tjrs bof je préfère ici, je suis bien.
Iwa chefti hadi hiya tjartila fi Khmiss Batata:-)
Mwah

Casimiri a dit…

Bonjour Ouda

Je découvre ton blog depuis celui de Marc ! J' apprécie déjà le ton et la qualité du contenu. Très intéressant cette femme de lumière, curieuse de découvrir la suite !

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India