jeudi, décembre 04, 2008

Halfaouine




Je m’en suis rappelé hier, au détour d’une discussion sur l’abstrait, le palpable, le libre arbitre, la liberté, le libertinisme, le hammam, les oiseaux sur les terrasses de Halfaouine…

La discussion avait frôlé le réel, le rêve, le pire en soit, le meilleur qu’on atteint presque jamais.

Au réveil ce matin, je garde l’envie de chanter…3ousfour Assat7.

4 comments:

Farid a dit…

à chaque fois qu'on me parle de ce film, malgré moi je commence à fredonner la:"la'a la'a man7abbekchi, enta khfayef mat3refchi"
Oh ce qu'il a pu traumatiser le môme que j'étais ce film!!!

Houdac a dit…

Farid, t'es pas le seul à en avoir garder des sequelles en tout cas :)
Pense à créer un groupe ;)

photoeil a dit…

Encore un Ben Ali en jeune premier!

جمال الخلاّدي a dit…

من الأفلام الجميلة
...
مع تحياتي

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India