samedi, octobre 07, 2006

Crépuscule









Goutte d’eau qui tombe et se perd dans la mer,
Grain de poussière qui se fond dans la terre.
Que signifie notre passage en ce monde ?
Un vil insecte a paru, puis disparu.

Omar Khayyam


L’homme tirait son chien et courrait plus vite que son ombre, et son ombre suivait celle là du chien. Il parlait comme un aliéné, fiévreux, maladroit, possédé comme par une sombre lueur de folie soudaine.

Quand il franchit les portes de la médina, les ombres de ses étroites ruelles s’abattirent sur lui et il en devint coi le temps d’un souffle, puis s’élança encore dans sa course déchaînée. A son passage, les femmes et les enfants s’esclaffaient de rire alors que les vendeurs ambulants écartaient précipitamment leurs charrettes et huaient bruyamment leurs bourriques. Ils l’attendaient, avaient prévu son passage et s’y étaient préparés.

Un jet d’eau d’une fenêtre à l’ombre d’un moucharabieh. Il s’arrêta, jura et menaça puis repris son chemin.

Je demandais alors à une passante qui était cet homme étrange.

Elle me répondait que c’était Brahim le fou. Il courrait chaque jour dans la médina, laissant derrière lui le rire des uns, la stupéfaction des autres. Un mélange de sentiments. Le désarroi, la crédulité, l’angoisse, l’amusement, la pitié, la tendresse, la méfiance, l’ironie…

Je me lançais à sa poursuite sans même laisser la passante terminer sa phrase. C’est lui. Le marchant de contradictions qui jadis peuplait mes rêves !

Haletante je pus enfin l’atteindre, l’arrêter le temps de lui poser une question et d’écouter sa réponse.

- Dites moi ! Qu’est ce la vie ? Qu’est ce la mort ?

- La vie c’est vouloir posséder la vie. Aller de l’avant. Oublier le temps passé, celui des amours, des amis, des rires et des pleures. Partir au loin pour se chercher, se retrouver ou ne retrouver que son ombre, une histoire de ce qu’on aurait pu être, de ce qu’on ne sera jamais.
Courir plus vite que l’ombre de son chien. Déferler le temps, défier la tempête. Prendre dans une seule poignée de main toute l’eau limpide de la source et laisser mourir les poissons, faner les roses, effacer la mémoire.
Demeurer silencieux. Errer dans l’obscurité des idées, voir une lumière et l’égarer. Mourir, renaître, d’ombre et de lumière.
La mort ? C’est un coucher du soleil.
Il est beau le coucher du soleil, triste est beau, mais le lever est une réincarnation !

Il prononça le dernier mot en regardant le crépuscule rapide d’Afrique s’abattre sur la ville et il courut…

6 comments:

Maryam in Marrakech a dit…

Quel bel photo et quels mots magnifiques d’Omar Khayyam.

mouna a dit…

salam

l'image est fascinante
les jeux de lumiere sont exquis ...

j'ai l'impression qu'elle est vivane !!! je ne fais pas que regarder non j'ecoute, sens et touche tout
absolument tout !
Elle m'appelle, m'y invite ...
plus je regarde plus je me sens propulsee ds ce monde

magique n'est ce pas ?!!

A la lecture des mots d'Omar khayam
je demeure sans voix !!!

"La mort ? C’est un coucher du soleil.
Il est beau le coucher du soleil, triste est beau, mais le lever est une réincarnation !"

j'aime beaucoup ;))))
Aube et coucher me fascinent !

PS : traite moi de folle mais j'y etais ... dans ton reve !
promis jure crache ;)
j'n ai pas pu l'attraper moi
pleins de questions m'assaillent !
la prochaine fois p't'etre ....

je t'embrasse et te remercie ...

Marc a dit…

Encore une c'est tout simplement beau... Les couleurs, l'ambiance bien décrites... On s'y croirait... On se surprend à retenir sa respiration pour écouter les paroles (sages ?) de Brahim le fou... Et à y méditer...
Tel le calife captivé par les récits de Shéhérazade ???

zmagri a dit…

Salut!
Ce blog est absolument magnifique! Enfin un peu de poèsie dans ce monde de brutes... On en a vraiment besoin!
Je conseille par ailleurs aussi le poète Hafez a Chirazi dont les textes sont merveilleux (comme ceux de Khayyam).
J'en ai mis un tout petit extrait sur mon blog.
à bientôt!

El Morro a dit…

ennfin quelqu'un qui apprecite omar al khayyam a sa juste valeur.

charles a dit…

... et en plus la photo est superbe. merci, blog fluide et qui merite que l'on s'y attarde. je continu ma lecture. merci.

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India