vendredi, juin 02, 2006

Quand elles parlent de voyelles...


Femmes bleues - Didier Weissenstein

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes

Voyelles - Arthur Rimbaud

Elle : que de couleurs qui s’enluminent dans ma tête et consomment mes consonnes…

Elle-l’autre : détrompes toi l’amie, ce sont tes voyelles qui, dans ta petite tête, raisonnent.

Elle : fichtre ! Qu’en sais-tu petite intrépide, des amours qui bouleversent l’être ?

Elle-l’autre : j’en sais peut être plus que ne laisse entendre un A suivi d’un O, môme piètre !

Elle : ah ! Quel baragouinage !

Elle-l’autre : souvent tu en fais des enfantillages…

Elle : explique morveuse !

Elle-l’autre : quand sonne l’heure du départ, un A renversé, nous embaume d’une Volupté savoureuse…

Elle : mais encore !

Elle-l’autre : Le E se meut en Euphorie, utopie de l’être, sacrée ceinture d’or…

Elle : balivernes !

Elle-l’autre : dans mon Immense monde, mes I, mes Idioties, ces heures Insaisissables où la solitude hiberne.

Elle : tu m’émeus, le sais-tu ?

Elle-l’autre : attends de voir tous mes O, mes Odes, Ode à la mer*, Ode à une beauté nue*…

Elle : qu’elles sont belles…les voyelles !

Elle-l’autre : tu es belle, telle une consonne, sur terre, perturbée par une voyelle, se donnant des ailes…

Elle : te revoilà devenue mégère !

Elle-l’autre : non, je te raisonne comme une mère

Elle : tu m’exaspère encore…attention, je te jette un sort !

Elle-l’autre : soit, il y aura toujours l’amour des êtres et celui des corps…

* : poèmes de Pablo Neruda


15 comments:

faroukc a dit…

f...o...r...m...i...dable , il n'y a pas de mot pour l'exprimer , on pourrait décortiquer ce mot mille fois , ca ne suffira pas dire ce que j'en pense . En un mot bravo encore une fois , continue à faire ce que tu fais , comme ca je pourrais continuer à lire ce que tu écris ... ah en faite n'oublie le lait du petit...

mounir a dit…

Je - machi l'autre: pourquoi y a t il trop de voyelles la nuit ?

Houdac a dit…

Farouk, merci pour les éloges...c'est gentil :)

Mounir, quelle question! eh bien parce que tous les chats sont gris! :p

Kamal a dit…

Je fais partie des lecteurs (nombreux n'est-ce pas?) qui sentent l'odeur de feu (ou peut-être pas) Hammam dans ce post!

ayoub a dit…

superbe!!

J'ai adoré le A renversé :)

Vyoub :)

Houdac a dit…

Kamal ya kamal, ok, je fais comme tu dis :)

Ayoub, tiens on a les mêmes goûts! moi aussi j'adore ;)

Larbi a dit…

oui ca sent Lhammam :) a vrai dire il nous manque ton Hammam Houda .... tu veux pas le reouvrir?


moi j'ai adoré "il y aura toujours l’amour des êtres et celui des corps" peut être parce que c'est le seul passage que j'ai compris :)


Lrb ...

laroussi a dit…

Tant qu'il y aura des voyous amoureux de voyelles, il y aura toujours des gens heureux qui volent quitte à se brûler les ailes.
ML...deux belles syllabes à la recherche d'une superbe voyelle

mchicha a dit…

j'aime les voyelles ... ;-)
merci à toi !!!

Houdac a dit…

Larbi> tiens, un revenant!
Le hammam? mais c'est fini, j'ai épuisé toutes mes histoires...je pourrait peut être passer à autre chose :)

Laroussi> ah, un ML ici? ya marhaba ya marhaba! Une voyelle pour ML?? heu...que penses tu d'un A ou d'un U? :p (je pensais que la superbe voyelle se nommait Sanaa ;))

Mchicha> ravie de te revoir par ici.
Mes amitiés, comme dirait...mchicha of course!

kb a dit…

petites voyelles
charnières du sens
au merveilleux mot "Amour"
vous donnâtes naissance
sans l'accord harmonique
de vos belles résonnances
le "OUI" n'aurait pu à jamais
signifier "Acceptance"

kb...en voyelles

Houdac a dit…

A Kb,

Accepter l’intrigue des mots
Leur être à jamais dévot
Car en leur enceinte
Déambulent les teintes
Des voyelles colorées
Des rêves illustrés

Ouss et Hamida a dit…

j adooooooooooooooore
merci Houdac

laroussi a dit…

à Houda et à kb

Les voyelles, voyez-vous
ça ne se voit pas, mais elles nous surveillent et veillent sur vous
Avec leurs soeurs les syllabes qui sont si belles et si laborieuses
Elles se mettent à plusieurs pour nous rendre, nous, forts et vous, heureuses
Sans elles, l'amour serait très fmr et la vie soudain lavée deviendrait amère
Le bonheur n'aurait plus de sens, et la passion ressemblerait à une taxe agraire
Au fond, les voyelles, voyez-vous
ça ne se voit pas, mais, sans elles
Il n y aurait jamais de début, car jamais de rendez-vous

ML...un truc d'intrus

kb a dit…

à veau l'eau sur le dos
aggripée la voyelle
un gros mot pas très beau
chantonnait ritournelle
quand du ciel un gerfaut
à la serre cruelle
consonna le lourdeau
le traitant de crécelle
en consonnes ou voyelles
ne traitez de gros mots
damoiseau sous le ciel
car il peut de tres haut
bien vous rendre pareil

kb...les fables de la voyelle :)

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India