jeudi, mai 31, 2007

Des mots sans les mots et un temps qui fut...

Ce fut par une belle nuit d’été.

Il était là, beau, souriant, exaltant un charme fou. Il m’avait souri tendrement et sans se poser de questions m’avait pris la main pour m’emmener dans une longue balade sur le sable à la lumière d’une lune lointaine.

Il m’avait raconté sa vie et moi la mienne. On a rit. On s’est perdu dans nos rêveries et on a continué à marcher jusqu’à ce que sonna l’heure du départ.

En partant, il avait déposé sur ma joue gauche un baiser. Le baiser d’adieu car jamais on ne s’est revu depuis.

Je l’avais perdu dans l’immensité de la vie. J’avais fais confiance au destin et il m’avait trahi. Ce fut mon premier chagrin.

Un chagrin que j’avais traduit par une passion pour l’amour et pour la vie.

...

Il fut un temps ou le seul fait de me réveiller le matin bercée par un premier rayon de soleil suffisait à mon bonheur.

Aujourd’hui on dirait que les rayons me boudent ou qu’entre eux et moi il y a un mur épais et sombre qui me prive de chaleur et de lumière.

5 comments:

Larbi a dit…

jamais vu un rayon se plaindre de l'absence des autres rayons :)

Houdac : tu es à toi même un rayon . Une lueur, une lumière, une vision, une certaine façon de se taire et de parler. Une esperance.
une nuance.

mehdi7 a dit…

Rien de particulier à dire... Juste que moi aussi, il fut un temps...

5Estrellas a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Marc a dit…

C'est normal ! ça s'appelle : un Changement de saison... Il faut laisser le temps à l'organisme de s'y adapter...
Et puis, il faut se dire que les meilleurs moments restent toujours à venir, tiens !
YES !!!
:)

Marc a dit…

Un mur sans un mur et un rayon qui murmure :)
Ne te cache pas derrière ton mur, sors, contourne le et le rayon viendra à toi... Puis, le bonheur à nouveau renaîtra...

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes | Hot Sonakshi Sinha, Car Price in India